DonnéesMondiales.com
CEI

Membres de la CEI :
Communauté des États indépendants

La CEI est une alliance d'États composée actuellement de 10 pays membres qui ont été créés en 1991 à partir des anciennes républiques de l'Union soviétique et qui sont tous situés en Asie ou en Europe de l'Est.

Les 10 républiques couvrent aujourd'hui un territoire de 21,46 millions de km² et comptent environ 244,95 millions d'habitants (3,1% de la population mondiale).
Carte mondiale des pays membres : CEI - Communauté des États indépendants
PaysAdhésionHabitantsSuperficie
Arménie19912,97 mio30.000 km²
Azerbaïdjan199110,15 mio87.000 km²
Biélorussie19919,34 mio208.000 km²
Kazakhstan199119,00 mio2.725.000 km²
Kirghizistan19916,69 mio200.000 km²
Moldavie19912,57 mio34.000 km²
Ouzbékistan199134,92 mio447.000 km²
Russie1991143,45 mio17.098.000 km²
Tadjikistan19919,75 mio141.000 km²
Turkménistan19916,12 mio488.000 km²


Naissance de la CEI

Après l'effondrement de l'Union soviétique, les 15 républiques de l'Union soviétique qui existaient auparavant ont obtenu leur indépendance en décembre 1991. Le même mois, les anciennes républiques de Russie, de Biélorussie (Belarus) et d'Ukraine ont fondé la "Communauté des États indépendants". Huit autres ont suivi vers la fin du même mois : l'Arménie, l'Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Moldavie (Moldova), le Tadjikistan, le Turkménistan et l'Ouzbékistan. La Géorgie n'a été membre de l'association que de 1993 à 2009.

Les pays baltes, la Lituanie, la Lettonie et l'Estonie, bien qu'ayant également fait partie de l'Union soviétique auparavant, n'ont jamais rejoint la CEI.

La dissolution de l'Union soviétique signifiait pour les anciens partenaires un désavantage économique et militaire par rapport aux États européens occidentaux. De plus, il existait encore de nombreux liens avec les partenaires commerciaux au sein de l'ancienne Union soviétique. L'objectif fondamental était au départ une coopération économique et militaire, ainsi qu'un soutien mutuel.

Une importance et une acceptation en baisse

En raison des différentes évolutions politiques et idéologiques, seuls quelques objectifs ont finalement été mis en œuvre. Ainsi, la Moldavie et l'Ukraine n'ont pas participé aux accords de sécurité. Une union douanière prévue n'a même pas été mise en œuvre. Avec la domination croissante de la Russie, d'autres partenaires ont également pris de plus en plus de distance. Avec l'adhésion de nombreux anciens pays du bloc de l'Est à l'Union européenne, les intérêts commerciaux des pays les plus occidentaux de la CEI se sont également déplacés. L'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Géorgie, la Moldavie, la Biélorussie et l'Ukraine sont désormais fortement liés à l'UE - l'adversaire d'autrefois et la véritable raison d'être de l'alliance - par des accords commerciaux. La Géorgie a déjà quitté la CEI à l'occasion de la guerre pour l'Ossétie du Sud. L'annexion de la Crimée a été la raison du retrait de l'Ukraine.

La création de l'Union économique eurasienne (UEEA), lancée en 2014 par la Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan comme substitut évident, montre que même la Russie ne peut désormais plus empêcher la désintégration de la CEI.

Anciens pays membres

PaysDémissionHabitantsSuperficie
Géorgie20093,71 mio70.000 km²
Ukraine201443,81 mio604.000 km²