DonnéesMondiales.com
OCI

Membres de l'OCI :
Organisation de la Coopération Islamique

L'Organisation de la coopération islamique est une alliance regroupant actuellement 56 pays dans lesquels l'islam joue un rôle essentiel. Il s'agit de pays où l'islam est la religion d'État, mais aussi de pays où les musulmans constituent la majorité de la population. Des membres isolés sont également admis dans des pays où les musulmans ne représentent qu'une minorité, mais jouent un rôle important pour le pays.

Les 56 membres actuels de l'OCI se trouvent principalement en Afrique du Nord, en Asie du Nord et en Asie du Sud. Ensemble, ils couvrent un territoire de 31,66 millions de km² et comptent environ 1,92 milliards d'habitants. Cela correspond à environ 24,56 % de la population mondiale.


Site officiel : https://www.oic-oci.org/home/?lan=fr
Carte mondiale des pays membres : OCI - Organisation de la Coopération Islamique
PaysAdhésionHabitantsPart des musulmans
Afghanistan196939,84 mio99,0 %
Albanie19922,81 mio58,8 %
Algérie196944,62 mio99,0 %
Arabie saoudite196935,34 mio99,0 %
Azerbaïdjan199210,15 mio93,4 %
Bahreïn19721,75 mio70,3 %
Bangladesh1974166,30 mio89,5 %
Bénin198312,45 mio24,4 %
Brunei19840,44 mio78,8 %
Burkina Faso197421,50 mio60,5 %
Cameroun197427,22 mio20,0 %
Comores19760,89 mio98,0 %
Côte d'Ivoire200127,05 mio38,6 %
Djibouti19781,00 mio94,0 %
Égypte1969104,26 mio90,0 %
Émirats Arabes19729,99 mio76,0 %
Gabon19742,28 mio10,0 %
Gambie19742,49 mio90,0 %
Guinée196913,50 mio85,0 %
Guinée-Bissau19742,02 mio45,1 %
Guyana19980,79 mio7,2 %
Indonésie1969276,36 mio87,2 %
Irak197541,18 mio97,0 %
Iran196985,03 mio96,5 %
Jordanie196910,27 mio94,2 %
Kazakhstan199519,00 mio70,2 %
Kirghizistan19926,69 mio75,0 %
Koweït19694,33 mio73,2 %
Liban19696,77 mio58,5 %
Libye19696,96 mio96,6 %
Malaisie196932,78 mio61,3 %
Maldives19760,54 mio100,0 %
Mali196920,86 mio94,8 %
Maroc196937,34 mio99,0 %
Mauritanie19694,78 mio100,0 %
Mozambique199432,16 mio17,9 %
Niger196925,13 mio80,0 %
Nigeria1986211,40 mio50,0 %
Oman19725,22 mio85,9 %
Ouganda197447,12 mio12,1 %
Ouzbékistan199634,92 mio88,0 %
Pakistan1969225,20 mio95,0 %
Palestine19694,92 mio91,0 %
Qatar19722,93 mio77,5 %
Sénégal196917,20 mio94,0 %
Sierra Leone19728,14 mio60,0 %
Somalie196916,36 mio99,9 %
Soudan196944,91 mio70,0 %
Suriname19960,59 mio19,6 %
Tadjikistan19699,75 mio90,0 %
Tchad196916,91 mio53,1 %
Togo19978,48 mio20,0 %
Tunisie196911,94 mio99,1 %
Turkménistan19926,12 mio89,0 %
Turquie196985,04 mio99,0 %
Yémen196930,49 mio98,0 %


L'objectif de l'Organisation de la coopération islamique est avant tout la coopération entre les États musulmans en matière de culture, de science, de coopération sociale, mais aussi d'économie. Un élément essentiel de son travail est la protection de la foi islamique et des lieux saints.

L'association a été fondée le 25 septembre 1969 au Maroc sous le nom d'"Organisation de la conférence islamique". L'objectif initial des 25 membres de l'époque était la libération de la mosquée Al-Aqsa après l'occupation de Jérusalem par Israël. Un objectif également ancré dans les statuts est le soutien aux Palestiniens en ce qui concerne leurs droits à la patrie. L'OCI s'est rebaptisée "Organisation de la coopération islamique" le 28 juin 2011.

L'organe suprême de l'OCI est la Conférence islamique au sommet, qui se réunit à intervalles irréguliers, à laquelle participent les chefs de gouvernement des États membres et qui décide des questions fondamentales. De plus, les ministres des Affaires étrangères se réunissent chaque année à Jiddah, en Arabie saoudite. Il existe en outre de nombreuses institutions subordonnées telles que la Banque islamique de développement, l'Organisation islamique pour l'éducation, la science et la culture ou l'Office de radiodiffusion des États islamiques.

Membres et observateurs de l'OCI

Outre les 56 etats membres, certains pays ou régions ont un statut d'observateur, mais sans droit de vote. Il s'agit de la Bosnie-Herzégovine, de la Russie, de la Thaïlande, de la République centrafricaine et de la République turque de Chypre du Nord. En outre, diverses organisations internationales sont actives en tant qu'observateurs. Il s'agit notamment des Nations unies, de la Ligue arabe et de l'Union africaine. Le "Front national de libération Moro" philippin et musulman compte également aujourd'hui parmi les observateurs, bien que la candidature des Philippines, pays majoritairement catholique, ait été rejetée.