DonnéesMondiales.com
Le tourisme en Nouvelle-Zélande

Le tourisme en Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande a accueilli 996.000 de touristes en 2020, ce qui les place au 98e rang mondial en termes absolus.

Il est évident que les petits pays sont régulièrement moins bien classés dans une comparaison du nombre absolu de visiteurs. Si l'on rapporte le nombre de touristes au nombre d'habitants de Nouvelle-Zélande, on obtient une image un peu plus comparable : avec 0,20 touristes par habitant, Nouvelle-Zélande se situait au 91e rang mondial. En Australie et Nouvelle-Zélande, à la 1er place, devant l'Australie.

En 2018, Nouvelle-Zélande a ainsi généré environ 9,28 milliards d'euros dans le seul secteur du tourisme. Cela correspond à 5,0 % du produit intérieur brut et à environ 16 % de toutes les recettes touristiques internationales en Australie et Nouvelle-Zélande.

Vous trouverez une comparaison mondiale ici › Tourisme international


Retour à l'aperçu: Nouvelle-Zélande

En Nouvelle-Zélande, la ville la plus populaire auprès des voyageurs internationaux est Auckland. En 2019, elle a atteint la 80e. place des villes les plus populaires au monde avec 2,93 millions touristes.

Le tourisme en Nouvelle-ZélandeEn moyenne, chacun des touristes arrivés en 2018 a dépensé environ 2.406 euros. Inversement, les habitants de Nouvelle-Zélande ne dépensent que 1.283 euros par an lorsqu'ils partent eux-mêmes en vacances à l'étranger.

La Nouvelle-Zélande se compose de deux îles principales et se situe dans l'océan Pacifique au sud-est de l'Australie. Le paysage se caractérise principalement par des volcans, des lacs, des fjords et des glaciers. La diversité des paysages est également la principale caractéristique de la Nouvelle-Zélande et attire chaque année des millions de touristes. Outre les spots touristiques, les parcs nationaux, les plages, les paysages impressionnants et la diversité de la faune et de la flore dans tout le pays valent donc le détour. Les excursions en camping-car ou en sac à dos sur l'île du Nord et l'île du Sud sont extrêmement populaires. Le tourisme d'aventure ne connaît pas de frein, mais l'office du tourisme tente depuis quelques années d'attirer des touristes de courte durée bien nantis. Ainsi, le nombre d'hôtels 5 étoiles ne cesse d'augmenter dans tout le pays.

Une forme particulière de vacances s'est développée avec le "Working Holiday Scheme Visa". Les étrangers reçoivent un visa de 12 mois qui leur permet également de travailler dans le pays. L'objectif est d'entreprendre de longs voyages à travers le pays et de financer le séjour avec des emplois temporaires. D'autres touristes ont déjà pu séjourner plus longtemps dans le pays que la norme internationale, même sans visa. Avec 3 mois, la durée était supérieure à la moyenne. En 2019, elle a même été augmentée jusqu'à 9 avec le nouveau "Visitor Visa".

Destinations populaires

Auckland se trouve sur l'île du Nord et offre, outre son imposante skyline avec 2 grands ports, de nombreux bars, cafés et activités de loisirs. La plage de Mission Bay est connue pour son front de mer. Sur le plan culturel, Auckland offre surtout un aperçu de la culture maorie et de l'histoire polynésienne. Les Waitakere Ranges, situées à proximité, sont très appréciées pour des randonnées d'un ou plusieurs jours.

Rotorua se trouve au sud-est d'Auckland et est connue pour ses geysers géothermiques. Ici aussi, il est possible de découvrir la culture maori.

Wellington est la grande ville la plus méridionale de l'île du Nord et la capitale du pays. Elle est célèbre pour ses plages de sable fin et ses promenades sur le front de mer. Les maisons colorées sur les collines sont très reconnaissables.

Christchurch se trouve sur la côte est de l'île du Sud. La ville est surtout connue pour son ambiance anglaise et ses bateaux appelés "punt" sur la rivière Avon. Au-dessus de la ville se trouvent les plaines de Canterbury et les Alpes néo-zélandaises, d'où l'on a une vue étendue sur le pays.

Évolution du secteur du tourisme en Nouvelle-Zélande de 1995 à 2020

Le graphique ci-dessous montre le nombre de touristes étrangers enregistrés chaque année en Nouvelle-Zélande. Un touriste est une personne qui passe au moins une nuit dans le pays, mais qui n'y vit pas plus de 12 mois. Dans la mesure où l'enquête comprenait également l'objet du voyage, les voyages d'affaires et les autres motifs de voyage non touristiques ont déjà été filtrés. Le nombre de personnes en transit au cours de la même journée et, par exemple, les membres d'équipage de bateaux ou d'avions, n'est pas non plus considéré comme un but touristique dans la plupart des pays. Si une même personne entre et sort plusieurs fois au cours d'une année, chaque visite compte à nouveau.

Données du graphique en millions de touristes. La ligne rouge correspond à la moyenne de tous les pays en Australie et Nouvelle-Zélande.

Touristes par an en Nouvelle-Zélande

Évolution des recettes touristiques

En 1995, les recettes du tourisme s'élevaient à 1,70 milliards d'euros, soit environ 3,6 % du produit national brut. Avec 1,41 millions de touristes à l'époque, cela correspondait donc à environ 1.205 euros par personne. En l'espace de 23 ans, la dépendance du pays vis-à-vis du tourisme s'est sensiblement accrue. Au cours de la dernière année de l'enquête, le chiffre d'affaires de 9,28 milliards d'euros représente 5,2 % du produit national brut. Chaque visiteur dépense donc aujourd'hui en moyenne 2.406 euros pour ses vacances en Nouvelle-Zélande.

Revenus du tourisme par an en Nouvelle-Zélande

Toutes les données pour Nouvelle-Zélande en détail

AnnéeNombre de touristesRevenus% du PNBRecettespar touriste
2020996.000
20193,89 mio
20183,86 mio9,28 mia €5,2 %2.406 €
20173,72 mio9,38 mia €5,1 %2.519 €
20163,49 mio8,83 mia €5,2 %2.527 €
20153,13 mio8,53 mia €5,3 %2.726 €
20142,85 mio6,46 mia €4,3 %2.263 €
20132,71 mio5,60 mia €3,9 %2.065 €
20122,57 mio5,56 mia €4,1 %2.160 €
20112,62 mio5,24 mia €4,3 %2.003 €
20102,53 mio4,92 mia €4,5 %1.945 €
20092,47 mio4,29 mia €4,9 %1.733 €
20082,48 mio4,73 mia €5,2 %1.906 €
20072,46 mio5,25 mia €5,2 %2.137 €
20062,41 mio4,90 mia €5,5 %2.033 €
20052,37 mio5,21 mia €5,7 %2.203 €
20042,33 mio4,10 mia €4,9 %1.756 €
20032,10 mio3,74 mia €4,8 %1.778 €
20022,05 mio3,34 mia €4,7 %1.634 €
20011,91 mio2,61 mia €4,3 %1.369 €
20001,79 mio2,46 mia €4,3 %1.377 €
19991,61 mio2,10 mia €3,8 %1.304 €
19981,49 mio1,67 mia €3,3 %1.125 €
19971,50 mio1,96 mia €3,3 %1.309 €
19961,53 mio1,96 mia €3,6 %1.285 €
19951,41 mio1,70 mia €3,6 %1.205 €


Nos données sur le nombre de touristes, les recettes et les dépenses se basent sur les données de l'Organisation mondiale du tourisme (anglais). Afin de garantir une comparabilité internationale, les données ont toutefois été recherchées et corrigées manuellement pour certaines années ou certains pays lorsqu'elles comprenaient manifestement des excursionnistes sans nuitées. Dans ces cas, les données ont été extraites des communications officielles des autorités touristiques nationales respectives.

L'OMC signale en outre que dans certains pays, le nombre de touristes n'est comptabilisé que dans les aéroports, dans d'autres également aux postes-frontières, voire dans les hôtels. Il n'est donc guère possible d'obtenir des données complètes et fiables dans aucun pays.

Comparaison : Qualité de vieComparaison de la qualité de vie entre les paysComparaison de la qualité de vie dans le monde entier : dans quels pays vit-on de manière agréable, sûre et saine ?
Ranking: MegacitiesMégapoles - les plus grandes villes du mondeClassement des plus grandes villes du monde. Tout en haut du classement : Shanghai, Chongqing et Pékin
Hong Kong: Jours fériésJours fériés à Hong Kong 2022-2026Jours fériés légaux et autres à Hong Kong pour les années 2022 jusqu'à 2026