DonnéesMondiales.com
Thermomètre

Changement climatique et réchauffement de la planète

Un changement climatique peut avoir des causes naturelles ou être provoqué par l'homme. Des variations de température de quelques degrés sur plusieurs décennies ou siècles ont toujours été d'origine naturelle dans le passé. Les variations climatiques sont généralement causées par des modifications de la concentration de gaz à effet de serre et du rayonnement solaire.

Toutefois, le réchauffement global de ces dernières décennies est en grande partie dû à l'homme. En temps normal, une augmentation de la température mondiale de 2 degrés prend plusieurs milliers d'années. Or, il n'a même pas fallu un siècle à l'homme pour provoquer une telle hausse. Rien qu'au cours des deux dernières décennies, on constate un réchauffement plus drastique.

Hausse des températures par continent de 1950 à 2020

Si l'on veut observer une hausse ou une baisse des températures sur une longue période, il faut disposer de stations météorologiques qui ont non seulement existé, mais qui ont également fourni des données en continu sur toute cette période. Si l'on considère la période de 1950 à aujourd'hui, il ne reste que 186 stations météorologiques sur les plus de 4000 que compte la planète.

Thermomètre Celles-ci fournissent toutefois des données révélatrices sur une grande partie du globe et montrent une augmentation générale des températures de l'air. C'est surtout au cours des 10 à 20 dernières années que la température a augmenté plus fortement que durant les décennies précédentes. Les 186 stations de mesure ont fourni des données en continu pendant toute la période d'observation. Les variations de ces valeurs moyennes ne sont donc pas dues à l'arrêt prolongé de certaines stations ou à l'ajout de nouvelles stations dans des régions particulièrement chaudes ou froides. La moyenne sur dix ans est indiquée.

Dans les régions d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud non représentées, il n'y a pas eu de stations météorologiques fournissant des valeurs constantes pour la période considérée.

Europe
Asie
Amérique du Nord
Áfrique
Australie
Océanie


Les graphiques montrent les températures moyennes journalières. On y voit déjà assez bien que les températures ont fortement augmenté dans le monde entier depuis les années 80. L'évolution est particulièrement frappante en Europe, en Amérique du Nord et en Asie, où l'on constate des hausses de température parfois considérables. Dans les pays d'Océanie, la hausse des températures est surtout frappante depuis quelques années. L'Antarctique n'est pas mentionné ici, faute de séries de données cohérentes.


Températures moyennes

Région1950-591960-691970-791980-891990-992000-092010-192020-20
Europe7,8 °C7,5 °C7,6 °C7,6 °C8,2 °C8,7 °C8,8 °C8,6 °C
Asie15,6 °C15,8 °C15,7 °C15,7 °C16,3 °C16,5 °C16,8 °C16,4 °C
Amérique du Nord11,2 °C10,7 °C10,5 °C11,0 °C11,4 °C11,7 °C12,4 °C12,8 °C
Áfrique21,3 °C21,4 °C21,3 °C21,6 °C21,7 °C22,1 °C22,5 °C22,3 °C
Australie13,9 °C13,9 °C14,0 °C14,2 °C14,0 °C14,4 °C14,9 °C14,9 °C
Océanie23,3 °C23,2 °C23,2 °C23,4 °C23,7 °C23,9 °C23,9 °C24,6 °C


Temps extrêmes

Tant les températures minimales nocturnes que les températures maximales diurnes ont sensiblement augmenté au cours des dernières décennies. Mais ce ne sont pas seulement les valeurs moyennes qui changent, mais aussi les valeurs extrêmes. Sur la base des rapports des médias, on pourrait supposer que les extrêmes météorologiques sont plus importants dans les deux sens. Autrement dit, que les mois chauds deviennent plus chauds et que les mois froids deviennent encore plus froids. Or, cela ne semble pas être le cas. Si le mois le plus chaud entre 1950 et 1960 avait une température moyenne de 17,2°C en Europe, cette valeur maximale est passée à environ 17,9°C ces dernières années, soit tout juste 0,7°C de plus. Sur les autres continents, les effets sont parfois encore plus faibles.

Comme il ne s'agit pas d'une moyenne sur 10 ans, mais du mois le plus chaud sur 10 ans, le réchauffement climatique ne semble pas avoir d'effets trop drastiques, du moins sur les températures extrêmes.


Mois les plus chauds

Région1950-591960-691970-791980-891990-992000-092010-192020-20
Europe17,2 °C16,7 °C17,0 °C18,1 °C18,4 °C19,2 °C18,8 °C17,9 °C
Asie25,7 °C25,6 °C25,8 °C26,1 °C26,4 °C26,7 °C27,3 °C26,7 °C
Amérique du Nord23,9 °C22,9 °C22,8 °C23,4 °C23,5 °C24,1 °C24,8 °C24,7 °C
Áfrique23,3 °C23,6 °C23,1 °C23,4 °C23,7 °C24,1 °C24,8 °C23,8 °C
Australie21,1 °C21,6 °C22,0 °C22,7 °C21,1 °C21,8 °C23,6 °C21,5 °C
Océanie26,2 °C27,4 °C26,8 °C26,1 °C26,6 °C27,2 °C26,7 °C26,6 °C


Mois les plus froids

La situation est plus marquée pour les mois les plus froids : Entre 1950 et 1960, le mois où la température moyenne était la plus basse en Europe était de -5,5°C. En revanche, au cours des 30 dernières années, aucun mois n'a été inférieur à -2,0°C. Les hivers deviennent donc effectivement moins rigoureux. Une hausse presque aussi nette a été enregistrée en Amérique du Nord. Ce n'est que dans les régions moins peuplées du globe, comme les pays d'Océanie, que les conditions météorologiques extrêmes les plus froides restent pratiquement inchangées.

Région1950-591960-691970-791980-891990-992000-092010-192020-20
Europe-5,5 °C-4,4 °C-3,0 °C-4,2 °C-1,4 °C-0,5 °C-2,0 °C0,1 °C
Asie5,0 °C5,6 °C3,6 °C5,9 °C6,1 °C6,1 °C6,2 °C7,6 °C
Amérique du Nord-2,3 °C-3,2 °C-3,0 °C-2,7 °C-1,6 °C-0,9 °C-0,4 °C2,0 °C
Áfrique18,5 °C18,5 °C19,4 °C19,3 °C18,1 °C19,7 °C20,4 °C20,0 °C
Australie7,3 °C7,0 °C7,1 °C7,1 °C7,4 °C7,8 °C8,1 °C8,6 °C
Océanie20,6 °C20,4 °C20,5 °C20,5 °C20,8 °C21,0 °C20,9 °C22,0 °C




Base de données : Service météorologique allemand, valeurs traitées, complétées et moyennées par continent.