DonnéesMondiales.com
Coronavirus Covid19

Propagation de la pandémie de Covid-19 en comparaison mondiale

Depuis le 11 mars 2020, la maladie respiratoire COVID-19 est officiellement considérée comme une pandémie, c'est-à-dire une maladie qui se propage dans le monde entier. Selon les connaissances actuelles, elle a pris naissance dans la métropole chinoise de Wuhan, où elle a été découverte dès la fin décembre 2019 et a ensuite infecté de nombreuses personnes. Nous essayons ici de reproduire le nombre actuel de cas et le statut vaccinal et de documenter une propagation.
France
France
Infectés total
36.516.088
+217.706
Décès
155.037
+395
Canada
Canada
Infectés total
4.392.747
+0
Décès
47.468
+0
Mondiale
Mondiale
Infectés total
637.404.847
+2.173.331
Décès
6.608.893
+5.058

Nouvelles infections de la semaine dernière

Ce graphique montre le nombre de personnes nouvellement infectées au cours de la semaine écoulée par pays, sur la base de l'incidence à 7 jours, c'est-à-dire des infections pour 100.000 habitants.
Comparaison des infectés Covid-19

Nombre de cas par pays

Dans le monde, 6.608.893 personnes sont mortes et 637.404.847 ont été infectées. Selon les autorités chinoises, la propagation de l'épidémie, qui était immense à l'origine, a diminué et le nombre de personnes nouvellement infectées par jour diminue rapidement. Avec 1.067.123 décès, les USA sont le pays où l'épidémie a eu le plus d'impact jusqu'à présent. La France se situe également dans la moitié supérieure avec actuellement personnes infectées déclarées et décès (situation au 29.11.2022). Il faut s'attendre ici à environ 0,4 décès pour 100 personnes infectées.
Il faut toutefois tenir compte du fait que les pays ayant enregistré le plus grand nombre de cas de Covid ont été les premiers touchés. D'une part, on ne connaissait pas au départ l'ampleur imminente de la pandémie de Covid-19 et on a donc hésité à prendre des mesures radicales. D'autre part, les pays où la propagation est moins importante ont généralement plusieurs semaines de retard.


Pays   Infectés
total
par 100.000
habitants
   Infectés
semaine dernière
par 100.000
habitants
USA 97.030.50529.314 00,0
Inde 44.671.8533.237 2.4320,2
France 36.516.08856.145 217.706334,7
Allemagne 36.373.16443.735 148.414178,5
Brésil 35.104.67316.515 97.46445,9
Corée du Sud 26.959.84352.585 377.987737,3
Japon 24.470.55719.348 656.348518,9
Italie 24.260.66040.677 135.499227,2
Royaume-Uni 24.000.10135.354 10.85916,0
Russie 21.579.81214.787 38.92126,7
Turquie 16.919.63820.061 00,0
Espagne 13.595.50428.723 21.78346,0
Viêt Nam 11.514.17411.829 2.7222,8
Australie 10.532.36641.304 00,0
Argentine 9.723.92421.515 00,0
Chine 9.626.714654 142.7539,7
Pays-Bas 8.539.29749.055 3.85622,2
Iran 7.559.5899.000 2930,3
Mexique 7.125.1765.526 6.2434,8
Indonésie 6.653.4692.433 40.79614,9
Pologne 6.351.40816.733 2.4806,5
Colombie 6.312.65712.406 00,0
Autriche 5.547.58262.325 29.655333,2
Portugal 5.536.45553.773 00,0
Grèce 5.360.50650.011 54.024504,0
Ukraine 5.336.29312.202 00,0
Malaisie 4.986.29415.406 18.99558,7
Chili 4.895.29225.608 18.04494,4
Israël 4.717.06054.498 10.339119,4
Thaïlande 4.707.2446.744 4.9147,0
Belgique 4.633.11240.209 3.44429,9
Canada 4.392.74711.639 00,0
Suisse 4.298.02249.662 2.80332,4
Pérou 4.203.22912.748 14.53744,1
Afrique du Sud 4.039.8586.812 2.6374,4
Philippines 4.033.6823.681 7.7257,1
Danemark 3.349.67257.527 4.08970,2
Roumanie 3.296.83417.057 2.60213,5
Suède 2.626.68625.434 2.08820,2
Singapour 2.163.87236.987 10.337176,7
Bangladesh 2.036.5561.237 1630,1
Nouvelle-Zélande 1.918.91739.793 24.759513,4
Irlande 1.678.82733.817 4549,1
Norvège 1.468.47327.358 1.01919,0
Finlande 1.394.25425.234 2.93553,1
Maroc 1.268.3963.436 1.0812,9
Liban 1.220.40917.880 3344,9
Tunisie 1.146.9919.705 1921,6
Cuba 1.111.3609.812 230,2
Bolivie 1.110.3249.512 1541,3
Émirats Arabes 1.043.93110.555 1.35813,7
Équateur 1.009.9585.724 00,0
Arabie saoudite 825.4362.371 3491,0
Koweït 662.67215.517 411,0
République dominicaine 648.4565.978 00,0
Égypte 515.442504 110,0
Qatar 477.68016.580 1.78361,9
Luxembourg 306.34348.928 919146,8
Maurice 271.86721.377 00,0
Algérie 271.028618 50,0
Nigeria 266.283129 00,0
Islande 207.17156.894 4712,9
Ghana 171.009550 00,0
Cambodge 138.063826 350,2
Rwanda 132.6811.024 00,0
Cameroun 123.993467 00,0
Congo (Rép. démocr.) 94.203105 00,0
Sénégal 88.859531 40,0
Côte d'Ivoire 87.883333 130,0
Madagascar 67.054242 00,0
Mauritanie 63.4191.364 00,0
Cap-Vert 62.82811.300 00,0
Burundi 50.778427 00,0
Gabon 48.9722.200 00,0
Tanzanie 40.47168 00,0
Togo 39.323475 00,0
Guinée 38.153291 00,0
Îles Féroé * 34.65870.926 00,0
Haïti 33.837297 00,0
Mali 32.757162 20,0
Bénin 27.922230 00,0
République du Congo 25.074454 00,0
Timor oriental 23.3371.770 100,8
Burkina Faso 21.631103 00,0
Bermudes * 18.46329.648 00,0
Guinée équatoriale 17.0851.218 00,0
Monaco 15.33939.086 135344,0
Centrafrique 15.310317 00,0
Groenland * 11.97121.086 00,0
Niger 9.43439 00,0
Comores 8.9411.028 00,0
Tchad 7.64147 00,0
Îles Cook 6.38936.376 00,0
Niue 1116.860 11679,9
Vatican 263.214 00,0

Contre-mesures et prévention

Le Covid-19 est une nouvelle maladie respiratoire pour laquelle aucune expérience n'a été acquise auparavant. Il n'y a donc pas eu de vaccins pendant longtemps, ni d'expérience dans la gestion des personnes infectées ou dans la lutte contre la propagation. C'est pourquoi la plupart des pays du monde entier ont choisi de retarder l'apparition de la maladie et de l'isoler autant que possible des autres personnes. Au lieu d'héberger des milliers de malades dans des hôpitaux surpeuplés, on essaie donc de contenir le nombre de personnes infectées simultanément par des mesures de quarantaine et de les répartir sur une plus longue période.
Les méthodes d'endiguement varient d'un pays à l'autre. Il existe déjà des réglementations différentes au sein des pays, au niveau des départements ou même des villes. Cependant, toutes les approches ont en commun de limiter les contacts sociaux. De nombreux modèles sont appliqués, allant de l'interdiction de se réunir, de la fermeture d'établissements publics ou de magasins au couvre-feu quasi-total.

Taux de mortalité

Un taux de mortalité, c'est-à-dire le rapport entre les victimes décédées jusqu'à présent et les personnes infectées, serait un rapport purement mathématique et n'aurait que peu de signification sans informations supplémentaires. C'est pourquoi nous l'avons retiré du tableau ci-dessus. Il est difficilement comparable avec ceux d'autres pays, car la progression de la pandémie varie d'un pays à l'autre, les chiffres non connus et, surtout, les méthodes d'enquête sont trop différentes. Si, dans un pays, la propagation n'atteint son pic que plus tard, le nombre de décès n'augmentera que dans les jours et les semaines qui suivent. Au même moment, dans d'autres pays, ces chiffres peuvent déjà être pris en compte dans les statistiques. Le taux de mortalité doit également être considéré de manière différenciée dans le temps, car les délais entre l'infection, l'enregistrement en tant que personne infectée et le décès varient d'un pays à l'autre.

Une approche critique des chiffres

Comme pour de nombreuses statistiques, il convient de manipuler les chiffres disponibles avec précaution. Le nombre d'une quantité de personnes (qu'il s'agisse de personnes infectées ou de morts) n'est jamais absolu et contraignant. Les statistiques ne peuvent exprimer que les chiffres qui ont été fournis auparavant. Les statistiques publiées sur DonneesMondiales.com, mais aussi sur d'autres sites Internet, n'ont aucune influence sur l'origine des chiffres ou même sur la manière dont ils ont été collectés.
Le nombre de personnes infectées se réfère uniquement aux cas confirmés, aucune estimation ou extrapolation n'apparaît donc dans les statistiques. Il s'agit donc exclusivement de malades qui ont été testés positifs au virus du SRAS-CoV-2 lors d'un test médical. Dans de nombreux pays, on ne sait même pas combien de personnes ont été testées. Il est également certain que les personnes infectées qui ne présentent aucun symptôme ou dont la maladie n'est que légère ne se font souvent pas tester. Souvent, l'infection passe inaperçue ou il n'y a pas assez de tests disponibles.
Cela a une influence immense sur le taux de mortalité : Si moins de personnes ou seulement des groupes à risque sont testés, mais que les décès sont presque tous enregistrés, la masse des évolutions bénignes de la maladie n'est pas prise en compte. Le taux de mortalité est donc inévitablement trop élevé.

Le nombre de décès doit également être considéré avec beaucoup de prudence. Dans tous les pays, les décès sont attribués au virus Covid-19 lorsqu'un test de dépistage du SRAS-CoV-2 post-mortem est positif. Cela signifie que ces cas sont comptabilisés même si une personne était porteuse du virus, mais n'en est pas morte. Ce type de recensement est imprécis, mais une détermination effective de la cause du décès serait extrêmement coûteuse et difficilement réalisable. De plus, les règles concernant les personnes effectivement enregistrées comme "mortes du Covid" varient d'un pays à l'autre. Dans certains pays, toutes les personnes décédées ne sont pas testées, dans d'autres, seuls les groupes à risque sont testés ou seulement en cas de soupçon suffisant. Au cours des premiers mois de 2020 en particulier, il n'y avait pas suffisamment de tests viraux, de sorte que même si une stratégie était en place, tout le monde ne pouvait toujours pas être testé. Dans certaines maisons de retraite ou de soins, tous les décès ont été attribués au virus Covid-19, même si un seul résident a été testé positif.
En fin de compte, toutes ces valeurs ne peuvent représenter qu'un résumé par pays. En raison de la diversité des contre-mesures, des méthodes de comptage et surtout des flambées retardées dans chaque pays, il n'est guère possible de faire des prévisions sur la base de l'évolution simultanée dans un autre pays. En particulier, les pays peu développés avec moins de personnes infectées n'ont pas reconnu une personne infectée par le virus Corona comme telle dans la phase initiale. De plus, le nombre de personnes déjà infectées qui n'y sont pas recensées est nettement plus élevé.
* Les pays marqués ne sont pas des États autonomes et souverains, mais des territoires dépendants d'autres États. Voir également notre article Qu'est-ce qu'un pays ?

Base de données et interprétation des chiffres

Le nombre de cas ci-dessus est basé sur les données du Organisation mondiale de la santé (OMS, anglais). Selon l'éditeur et ses sources de données, les cas déclarés varient légèrement. Par exemple, l'Université John Hopkins (anglais) de Baltimore publie des données légèrement différentes. Ces écarts sont dus à des fuseaux horaires différents et à des sources de données différentes.